INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES

PARTENARIAT 2019-2020

Une équipe de 7 coureurs et coureuses de Bussy Running s'engage sur le Marathon des sables 2020 afin de récolter des fonds pour l'association "Vaincre la Mucoviscidose"

Plus d'information ici

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 11:00

RESULTATS DES LICENCIES BUSSY RUNNING

 

RESULTATS COMPLETS

 

 

Quelques lignes pour évoquer notre fabuleux week-end à Laval : 

Samedi 11h35, gare TGV Val d'Europe, nous embarquons Marie Josée et moi. Au passage à remarquer que nous avons pu faire une grasse matinée!  

Pendant le trajet nous avons fait l'exégèse du Règlement Intérieur de Bussy Running, et nous sommes attardées sur la notion de bonnes moeurs. Sur quels critères un club dont les membres masculins s'échauffent dès qu'ils voient un petit bois et dont le maillot est transparente à souhait peut -il définir les bonnes moeurs ?  

Deux heures plus tard arrivée dans la ville palindrome sous le soleil précisément. Nous marchons vers l'hôtel qui nous accueillera : Best Western 3 étoiles à prix marathonien, ça vaut le coup avec en plus des chambres mises à disposition pour prendre la douche après le marathon, ils ont l'habitude, ils assurent.  

Dimanche matin 7h10 dans la petite fraicheur matinale et la nuit nous rejoignons le car (5minutes à pied) qui nous emmènera à Mayenne pour le départ. Le coordonnateur nous met tout de suite dans l'ambiance, pas question de faire une performance mais le bonheur est assuré. Dans le car des candidats aux allures de champions discutent de leurs précédents exploits. Nous sentons alors notre degré d'amateurisme. Le jour se lève progressivement dégageant des nappes de brume en suspension. 

Arrivée à Mayenne, nous profitons du temps qu'il nous reste pour visiter le château, nous dévêtir et étaler la crème solaire (il fait 9°). Entre temps on fait un peu de publicité pour le club.

 

9H le départ, deux boucles dans Mayenne de 3,5kms , deux fois la côte mais on est en forme et les jambes sont souples, tout va bien, nous sommes heureuses de courir le jour des virades de l'espoir. Ensuite nous gagnons le halage qui serpentera le long de la Mayenne jusqu'à Laval, soit 33kms de merveilles authentiques. L'ombre des arbres pénètre l'étendue d'eau, les noisettes plongent en cadence, les roches (et oui il y a des roches et de l'escalade potentielle) tranchent de leurs teintes claires sur le foisonnement des verts et ocres. Les vaches sont rousses avec les cornes aiguisées, les coureurs sont sympathiques, les ravitaillements parfaits, des supporters à chaque écluse. Nous passons le semi en 2heures 14 minutes ce qui nous va bien.

 

La deuxième partie est un peu plus dure, j'ai la cuisse droite contracturée, la chaleur monte sur le sentier, parfois les arbres ne donnent pas l'ombre espérée mais nous tenons. Marie Jo me surveille, nous ne sommes jamais bien loin l'une de l'autre. Cela commence à tirer dur, il reste 12 kms puis 10 puis 8 les jambes souffrent mais le coeur est vaillant et la tête pleine de la lumière qui nous environne. 5 kms avant la fin un lutin surgit à nos côtés. C'est le père de Marie Josée qui a fait la route depuis Nantes pour nous aider à finir, il courre à nos côtés, une vraie chance, cela nous bouste un peu. 40kms après le départ nous entrons dans Laval, plus une ombre, il est 13h 33 nous sommes sur un faux plat qui monte mais on sent la victoire, notre victoire. 41kms Etienne, le papa de Marie Josée nous lâche, 1 kms 200 à tenir on monte, on passe le pont ancien bossu et pavé, une petite descente et de nouveau une côte légère et courte et au bout l'arrivée, on passe en 4h44minutes ensemble.

La suite ..........une douche......et une bière bien sûr .

J'ai passé la visite de Laval (où les troquets s'appellent "chez Martine") et la pasta partie dans une péniche au ras de l'eau..........je peux détailler si quelqu'un demande

Martine

commentaires

Mlise 30/09/2011 22:28


C'est un vrai plaisir, Martine, de te lire. Ce marathon tout en étant sublime par le cadre n'en reste pas moins difficile à terminer au vu du dénivelé et de la chaleur. Votre arrivée ensemble
devait être émouvante. Félicitations à toutes 2 et bonne régénération méritée.


Lorenza 29/09/2011 16:17


Crème solaire, maillots transparents, belles créatures hâlées sur le chemin de halage, j'ai d'abord cru à un concours de Miss ! Bon, quel joli récit, BRAVO à vous deux ( et au vaillant papa de
Marie-jo ! C'est chouette les belles surprises comme celle-ci ... )


Hervé 28/09/2011 21:24


Bravo les filles pour cet objectif réussi et pour ce récit bucolique.

Martine me sidère ... une bonne bière ... les troquets ...
A "écluser" comme cela vous pouvez postuler au Rtt-b.


Mimi le coach heureux 28/09/2011 12:14


Un beau périple dans un paysage automnal, qui plus est au bord de l'eau, que demander de plus.
Bravo pour l'exploit amies coureuses, côté bière non plus nous n'avons pas grand chose à vous montrer, bienvenu à B.R.