3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 16:40

   20x30-LOTF1969      

    "4h10mn32s for 26 miles of smiles" 

 

Lundi 31 octobre 2011 - Dublin

Départ : 9h55

Le ciel n'est pas encore gris, plutôt clément ! La température est de 10-12° : idéal pour courir un marathon
Les Irlandais entonnent l'hymne national : émotion. Puis, je franchis la ligne de départ : nouvelle émotion.
Et c'est parti pour 26 miles. Alain et les enfants m'attendent un peu plus loin pour une photo.
Le parcours : pas moins de 8 côtes et faux plats.
Tout le long, nous sommes encouragés par les enfants qui nous offrent des bonbons (c'est Halloween) et par de fervents supporters irlandais. Pour un peu, on se prendrait pour une "star".
Au 20ème miles, Alain me rejoint pour finir la course avec moi.
Au dernier mile, une averse irlandaise !!!!!
    20x30-LOTT0741

 

Nous franchissons la ligne d'arrivée et c'est fini ..... jusqu'au prochain.
   

 

Merci à toutes et tous pour vos encouragements.

   

Beaucoup de supporters avaient une petite pancarte avec l'inscription "miles of smiles" : on ne peut trouver meilleur slogan pour qualifier le marathon de Dublin.

Valérie

 

1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 22:45
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 16:30

  marathon-de-venise-venezia-venice-2011-750

Au départ, une idée typiquement féminine : une inscription au marathon de Venise en guise de cadeau de Saint-Valentin, Royal non ?

Voyage sans histoires en famille, arrivée le vendredi pour prendre le temps de visiter cette ville à l’atmosphère indéfinissable.

La place Saint-Marc, on la traversera aussi le jour de la course : pas d’Aqua Alta prévue cette année.  

104   

La vue du site d’arrivée avec ses 14 ponts sur les 2 derniers kilomètres laisse un peu perplexe : est-ce bien raisonnable après les 40 premiers ?

Il Signore Marconi, grand connaisseur de l’Italie en général et du marathon de Venise en particulier m’avait prévenu : le parcours est un vrai billard jusqu’au 30ème kilomètre, ensuite ça se corse (comme disait Napoléon).

Le parc San Giulano puis l’interminable pont de la Liberté qui relie Venise à la terre ferme obligent effectivement à serrer les dents pour ne pas ralentir.

J’ai trouvé l’astuce, je me colle au meneurs d’allure des 3h30 bien à l’abri et rien ne pourra m’en déloger.

Leurs ballons violets ont dû finir par déteindre sur ma casquette tellement je reste scotché.

Les 14 ponts sont casse-pattes malgré les rampes et les encouragements des spectateurs, mais le tour de la place Saint-Marc 500 mètres avant l’arrivée est vraiment grandiose.

Au final, je tiens mon premier « moins de 3h30 », je suis super-content de le faire dans cette ville magique.

Je conseille vraiment cette course à ceux qui veulent faire un beau marathon à l’étranger.

Ps : Désolé pour le maillot, je n’ai toujours pas celui de BR, j’ai dû mettre celui du Tour-operator.

 

Christophe

    Diploma 4841 Diploma 4841

 

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 07:00

Chelles le 24 septembre 2006,

C'était la date de mon dernier 10km pour les couleurs de BSGA. Plus de cinq années, une éternité en course à pied.
Je n'en reviens pas. C'est vrai que j'ai une préférence pour les (très) longues balades en nature.
Me voilà tout beau, tout neuf, avec mon nouveau maillot Bussy Running.

Ce matin, le temps est frais et magnifique, idéal pour une course.
Il y a la finale du tournoi des 10 nations, les effectifs de Bussy Running sont clairsemés, mais les meilleur(e)s sont là.

 

Chelles 23-10-11
Photo : Laurence ses quatre 60Born'

Petite fébrilité sur la ligne de départ pour Jean-François et moi, qui savons que ça faire mal (au sens doloris du terme).
Cathy et Laurence sont fin prêtes, un pic de forme post Berlin est attendu.
Claude est coach accompagnateur, en mode italien mais sans les mains "Allez allez plus plus vite Laurence, accélère dans la côte !!!?"

Un coup de sifflet, la police ? Non c'est le départ, sur une grande ligne droite en faux plat. Tout le monde s'encourage.
C'est parti sur un parcours en ville assez agréable avec une petite partie en sous bois.
Mais il y a un problème, Jean-François est parti comme une balle. Bien sur j'ai suivi et nous voilà tous les deux dans le rouge au premier kilomètre.
Il y a un deuxième problème, le parcours est complètement en faux plat, impossible de récupérer (secret : un trailer ça marche pour récupérer).
Fin du premier tour, il faut tenir et serrer les dents pour garder le rythme.
L'arrivée enfin. L'avantage du 10km c'est quand même, que ça dure moins longtemps.
Jean-François suit de près, puis voilà Laurence qui grâce à son coach avisé réalise une performance en passant en 49mn... soit moins de 50mn !
Nous allons chercher Cathy qui suit derrière et qui me fait plaisir en battant au sprint un de mes copains, Jean-Mimi, 60Born' qui a 2 chasses au Dahu à son compteur.

Comme dans les BD de Goscinny, tout le monde est content et (se) raconte ses exploits.

Au retour en voiture, nous entendrons que les Blacks ont gagné de la même façon que les Français avaient battu les Gallois.
Dommage, on ne peut pas avoir de la chance à chaque fois.

Un 60 Born'

 

RESULTATS COMPLETS DE LA COURSE 

 

RESULTATS LICENCIES DE BUSSY RUNNING

 

 

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 11:00

  1-four à chaux 02 09.11.

 

RESULTATS COMPLETS DE LA COURSE 

 

RESULTATS LICENCIES DE BUSSY RUNNING

 

Vous pouvez lire le récit de la course sur le site RTT-B : RECIT DE MYRIAM