16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 12:26

Même si on peut déplorer que sur 73 licenciés, 4 seulement se soient déplacés à Sucy pour une course inscrite au programme du Club... nous avons passé un bon moment dans le froid et le brouillard, motivés que nous étions par la perspective de ne pas geler sur place ... ce qui explique sans doute nos 4,5 km d'échauffement pour une course de 9,1 km ;-)

 

69      Hervé POUTEAU         39' 46

80     Eric CHEVALIER          41' 02

101   Xavier DELACROIX     43' 50

115   Thierry MARTIN             46' 21

130 classés

 

Bon, allez, du courage... inscrivez-vous au cross départemental, le 11 janvier à Noisiel, on doit pouvoir faire une équipe de vétérans H, et une équipe féminine... et pourquoi pas, se qualifier pour le second tour, le 25 janvier.

 


1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 05:00

 

Photos-recits-de-course-5923.JPG

 

Course Séniors et Vétérans H  - 9300m

 

64
   Franck COUDERE 40' 48 27 V1M
67    Philippe  CARRE 41' 09 14 V2M
71
   Hervé POUTEAU 41' 20 16 V2M
79    Benoit MERCERON 41' 57 35 V1M
86    Philippe  LIOTTIER 42' 44 38 V1M
89     Eric  CHEVALIER 43' 07 21 V2M
128    Thierry MARTIN 47' 37 31 V2M
141
   François BANDRY 49' 45 60 V1M
155    Hervé TREMINE 58' 21 64 V1M

(1 grande boucle en plus --> 11, 5 km)*

* Eh oui, pour son premier cross sous nos couleurs, RV n'a pas pu résister au plaisir d'enchaîner une quatrième grande boucle au lieu de prendre la ligne droite vers l'arrivée !

Quand on aime, on ne compte pas ... et quel succès à l'arrivée  

 

Course Féminines TC et Cadets + Juniors H  - 6500 m

 

        44    Mélanie            ROLAND            42' 00        13 V1F


Merci à Fleur, Boulette et Denis qui sont venus nous supporter à l'occasion d'une sortie longue. 

 

 RESULTATS COMPLETS 

 

 

 


13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 05:36

Plus fort que la preuve par 4 précédemment mentionnée, la preuve par 5 que Bussy Running était bien sur tous les fronts dès le samedi 8 novembre. Ou, sous la plume de Richard, la preuve par 100 ...

logo_spiridon.jpg

 

Les 100 kilomètres du Spiridon Catalan, mes derniers de l'année...

Pour la quatrième année consécutive, je me suis laissé entraîner par les copains des "Kékés du bocage" pour participer à ce dernier 100 km de l'année en France.

Autant le dire tout de suite, je crains ce circuit très sélectif qui consiste à faire un aller-retour entre la ville de SAINT-ESTEVE (66) et la ville de BAHO ... 5 km dans un sens ... 5 km dans l'autre, avec des petites côtes qui font vite mal aux jambes (environ 35 m de dénivellé).

Heureusement, ce petit détail et largement compensé par la gentillesse et la disponibilité de toute l'équipe organisatrice du Spiridon Catalan. C'est une des rares courses où l'organisation vient vous chercher à la gare et vous y ramène.

 C'est à 8h du matin que nous nous retrouvons sur la ligne de départ.

1 1

Après une petite minute de recueillement à la mémoire de notre camarade Henri Giraud (604 100km au compteur) qui a choisi de nous quitter cet été, nous nous lançons pour l'aventure.

 La météo est exceptionnellement clémente, température douce, soleil léger, vent modéré. Il ne reste plus qu'à gérer mon genou droit qui me fait de nouveau souffrir depuis quelques semaines et ... admirer le paysage.

Le Canigou se dresse au loin et le ronron de la course s'installe.

2 13 14 15 16 1  km 3                     km 13                      km 23                       km 33                  km 43

Mais non, mais non ce n'est pas... un parcours monotone, …

7

mais non, mais non ce n'est pas… un parcours monotone, …

mais non, mais non...

Globalement tout va bien 3h32 au 40ème, 4h28 au 50ème, sauf que je commence à avoir une grosse douleur au mollet droit, sans doute liée à mon problème de genou.

8 19 110 111 112 1

          km 53                     km 63                    km 73                     km 83                      km 93

   Dommage, il faut ralentir un peu ! Je gère, mais la douleur devient insupportable en arrivant au 60ème. Je cherche l'ostéo qui est fortement sollicité par les coureurs du 50. J'attends un peu et finalement je repars sans soin après avoir bu une petite bière avec un copain.

J'alterne course marche mais je sens la fin proche. Je me fais redoubler par des copains à qui j'ai pris un tour. Certains m'encouragent par un petit mot, d'autres par un simple regard. Au 65ème je suis décidé à abandonner, mais quitte à le faire autant revenir tranquillement sur Saint-Esteve.

Et là ... est-ce la bière,... sont-ce les quelques étirements que j'ai fait au ravito du 65ème... les deux conjugués ... Mais quand je trottine je n'ai plus mal !

Le moral revient et je repars sur un rythme moins soutenu.

Ma "contracture" se fera oublier jusqu'au 98ème. Je finis les deux derniers kilomètres au ralenti et passe la ligne en 10h08... 9ème et 2ème V2.

Fin de saison pour moi.

Il faut maintenant re-travailler les fondamentaux et récupérer un peu … enfin sauf si ...

 

Lien vers le site du SPIRIDON CATALAN

 

 

10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 23:22

 

Ce week-end encore, Bussy Running était sur tous les fronts, la preuve par 4 :


Marathon NICE - CANNES

Frédéric GEOFFROY    4h 23' 22    5041ème / 6821


P'Tiot SPARNATRAIL 31,7 km 740 m D+

Eric CROSNIER    3h 10' 59    174ème

Christophe BASSEREAU    3h 11' 00    175ème / 508


Cross de RENTILLY

Benoit MERCERON    37' 03    46ème

David LEBOZEC    41' 33    72ème


 

At last, but not least ...  Les foulées de MONTEREAU 10 km

Résultats BUSSY RUNNING  (regardez bien, il y a 2 petits  qi * )

  * qi = qualifié(e) individuel(le) au Championnat de France des 10 km le 12 avril 2015 à Aix les Bains

Résultats COMPLETS

 

 


30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 10:38

semi-marathon-voie-royale-saint-denis.jpg

 

 

Une heure de plus de dodo, ce n’était pas de refus après ce wk de fou chez BR ! (Oui, j’ai bien dormi amie Lolo !) Alors un dernier coup d’œil sur les mails de la Réunion, sur les textos des Causses… bon, ils vont tous bien. Alors maintenant en route pour Saint Denis  déguster cette  ultime cerise sur le gâteau !

Je suis bien entourée, escortée d’une partie  de la fine Fleur de BR, Coach Manu, Benoit  et Valé dit  « Boulette », suivis de Thierry « Bonheur » et Stéphane « la Sérénité » !


Images-site 0521

 

Ils ont tenu à m’accompagner pour m’aider à relever ce défi : participer au Championnat de France du semi et essayer de faire aussi bien qu’il y a 3 ans ! 1h 45’44’’ ! Profondément ému par leur geste, Petit Bonzaï espère être à la hauteur !!

Une petite photo souvenir sur les quais, et hop nous voilà partis direction Saint Denis à 8h43, sûrs de nous, grâce aux précieuses indications de Dame  Christelle… direction Châtelet, puis  descendre et prendre d’assaut  le RER B au  quai d’en face. Hop toute la joyeuse troupe monte, il va bien en direction de Roissy ? Bon … En route vers Saint Denis … oui  mais … EN PASSANT PAR ROISSY !!! Notre train va tout droit comme un seul homme à ROISSY, direct !...(Ben …  on ignorait qu’il existait des « directs » Roissy !) Léger flottement d’inquiétude à bord, rapides calculs … bonjour  et  au revoir Roissy… avec un peu de nostalgie  pour Thierry, « c’est bien la première fois que j’arrive à Roissy et que je repars sans prendre l’avion ! ». Stéphane conseille de se mettre en tenue de combat dans le RER qui nous ramène au Stade de France… notre rame se transforme alors en cabine « d’habillage », moments mythiques pour  admirer la nouvelle collection des caleçons «  collector » (n’est-ce-pas Margot ?) !! Nous sommes fins prêts, stratégie d’attaque affutée : Manu prendra le sac de Chantal qui ira direct au sas de départ (j’ai mon dossard) , Thierry et Stéphane  iront aux vestiaires apporter les sacs pendant que le reste de la troupe ira chercher les dossards !... En fait nous arrivons tous ensemble devant le stade de France, 40’ avant le départ ; le temps de faire la queue devant « Dame Pipi », nous filons  vers la ligne de départ : chacun dans son sas, Manu qui veillera sur moi , n’est pas loin !..La joie d’embrasser Mimi girl et Grande Coachette… De prendre à fond sa respiration… BAN… Montjoie  c’est parti !

Grosse bousculade, ça part vite, mes jambes s’affolent, j’ai du mal à me freiner… Manu est déjà près de moi, me rassure, m’annonce la vitesse « tu es trop vite, 13, 14 , 15kms !! », je ralentis… avec peine, comme happée par la foule qui déferle de part et d’autre… « 12,5 km  m’annonce Manu ; ok, c’est  rapide  mais  je me sens bien… pourtant  en étudiant  ma  check list, c’est: cœur Pas serein DU TOUT,  tête indécise,  jambes incontrôlables !… Tu as raison, Hervé, certains dossards sont plus lourds que d’autres à porter !A Plusieurs  reprises  Manu me reprend, m’ordonne de freiner ; il m’indique le temps, me rassure en m’encourageant… je sens de son regard qu’il me surveille… bon, je commence à me détendre, je me cale dans un rythme confortable bien qu’au -dessus de ce que j’avais prévu pour la Vieille Pouliche ! je me laisse alors guider par Manu qui ne  lâchera pas sa surveillance… Vers le km 8 Benoit  nous rejoint, puis  lors d’ une boucle nous croisons avec plaisir nos « tuniques rouges » et Stéphane qui sont devant nous, ils vont bien….derrière pas très  loin, Thierry  et notre jolie  Boulette qui vole, légère… encouragée par les garçons !

12kms : 52’, nous venons de passer une première fois  dans le stade de France, c’est le premier ravitaillement :  Benoit , en chevalier servant va chercher de l’eau, Thierry qui nous a rejoint, va tester le ravito… Son verdict viendra plus tard … LA NOTE  « 1 chaussure et demi » d’après l’avis de notre « goûteur en bouche » ! Pendant ce temps je montre les premiers signes de  fatigue, je grimace, le cœur se serre : la flamme de 1h45 vient de débouler devant moi après le ravito ! Alors Manu me stimule : « allez bois, ok  prends ton gel…et maintenant raccroche ! »… Petit Bonzaï serre les dents… Ne pas lâcher… les kms vont défiler ainsi  sous la protection des  3 valeureux chevaliers. Petit Bonzaï déroule… sur les quais embouteillés, pollués… sur les pavés  si douloureux sous les pieds, le longs des boulevards tristes, vides , tout en absorbant les infos. « attention trottoirs……dos d’âne…..Buuuuutte !  » (ça, ce sont les hurlements de Thierry qui prévient de la moindre chose suspecte à terre !) Manu arrose la nuque de la vieille Pouliche qui souffle…. qui souffre  du mollet droit, qui se crispe… flashs… je pense à Laurent, à Hervé et à Eric… à leur courage… non pas lâcher … et les copains qui sont là avec moi… pas les décevoir... non  tenir … Mais là devant nous ? Stéphane, blessé au talon d’Achille, il grimace de douleur mais continue valeureusement !… Des mots d’encouragements  sont échangés… je passe... Thierry ralentit au niveau de Stéphane… encore  4 ou 5 km c’est long…. Des faux plats, des petites montées,  hang ! tire sur les bras… Pffff sacré bitume ! « Voilà le stade ! » me lance  Coach Manu , « allez , on y va »… 2ème tour du stade de  France…. presque vide… mais  Manu et Benoit galvanisent  le public restreint qui nous applaudit à notre passage… et à celui de Boulette toute proche ! Jusqu’au bout Manu et Benoit ne se lasseront pas de m’encourager… Allez , oui comme ça, tu es bien , continue, tes bras… puis enfin… 200mètres ! Manu et Benoit, en Grands Seigneurs s’écartent et  m’ouvrent  la Voie tout en  m’encourageant « allez Chantal fonce !»Je regarde le chrono : 1h45’30 SECONDES ! Morbleu tu peux encore arriver avant les 44 SECONDES FATEDIQUES! J’allonge, souffle, tire sur les bras, les  yeux rivés sur les chiffres rouges écarlates !... VOILA …. 1h45’40secondes… 4 secondes de mieux ! Oui je sais sur un semi… c’est RIDICULEMENT peu mais pour moi c’est ENORME ! je titube de fatigue…  Manu est là avec Benoit, juste à temps  pour me rattraper  dans leurs bras ! Merci merci LES AMIS ! Thierry et Valérie arrivent derrière… Nous accueillons Stéphane qui passe la ligne d’arrivée stoïque malgré la douleur. Les garçons le récupèrent en le soutenant. On s’assoit par terre, histoire de récupérer… les puces pour certains… tiens Thierry a réussi à semer la sienne ! … Pour  moi de savourer toute cette émotion qui m’envahit… J’embrasse Valérie…Elle rayonne, dire qu’elle a couru un marathon il y 2 semaines.. .et aujourd’hui elle finit quelques  secondes dernière moi, fraîche comme une rose… « Pompadour » ! ! La qualif  Boulette ! La Qualif est à toi ! On s’étreint tous … sans eux je n’y serais certainement pas arrivée ! Moment de solidarité, de partage…. moment fort… indescriptible… Merci à vous , Valé, Benoit, Thierry, à votre bonne humeur, bravo Stéphane qui s’est si bien« moulé » à l’esprit frappadingue  de la bande des « joyeux lurons » ! Et  Mention Spéciale à Manu qui m’a si bien dirigée ! … Pensée émue aussi pour Coachette qui m’a concoctée un plan estival pour retrouver de la vitesse alliée à ma prépa de ces championnats de France... et  pour  Suzy qui a pris le relais pour la dernière ligne droite ! 


Images-site 5695


Pour info : Grande Coachette finit en 1h39’ et notre Mimi girl en 1h41’ .

Pour la petite Histoire : toutes les V2 devant moi sont plus jeunes, petite bouffée d’orgueil mais bien vite dégonflée… car il faut aussi préciser qu’il y a 6 V3 devant moi !!! hiiii !!!

La première  V2 est arrivée en 1h24’ (et 15ème au scratch) ; la première V3 en 1h31’ !

Ce championnat restera avant tout dans ma mémoire un grand moment de fraternité et de partage ! Vive le sport… toute vêtue  de rose et gris ! HIIIIIIIHAAAAAA !


PS : Gros bisous à l’Ami Bubu qui a dû rester dormir dans les bras de Lolo… épuisé par  un week-end bien trop  éprouvant pour son petit cœur émotif !!

 

Les résultats complets